Bienvenue sur le blog de Violette !

Éviter la publicité sur internet

☰ Table des matières

La publicité vous donne le cancer ?

Si la publicité sur internet semble omniprésente, elle est en réalité assez facile à éviter, au prix de quelques dispositions à prendre en amont.

Signal a d’ailleurs tenté une campagne de publicité audacieuse sur Instagram dans laquelle ils mettaient en évidence des données personnelles sur la cible de la publicité en remplissant automatiquement certains champs avec des informations que les utilisateurs donnent plus ou moins consciemment.

Dans cet article, nous allons donc voir comment éviter la publicité sur ordinateur et en particulier sur ordiphone, spécifiquement Android puisque c’est ce que j’utilise au quotidien et dont beaucoup d’utilisateurs semblent avoir du mal à éviter la publicité.

Nous commencerons donc par des généralités destinées à Android, puis nous aurons une partie dédiée à plusieurs services en ligne comme Twitter, YouTube ou Instagram.

Bloquer les publicités

Généralités pour ordiphone

À partir d’Android 10, il est possible de changer le DNS de son téléphone et ainsi choisir un DNS bloquant la publicité. À noter que certains constructeurs bloquent cette fonctionnalité.

Changer son DNS :

Paramètre -> Réseau et Internet -> Paramètres avancés -> DNS privé -> mettre le DNS de votre choix bloquant la publicité, par exemple dns.adguard.com

Pour les autres, il existe des applications comme Adaway et AdGuard. Ce dernier se substitue à votre VPN, qui contrairement à ce que prétendent les hommes-sandwich ne sert pas à renforcer votre vie privée, c’est à dire que l’application va prétendre être un VPN auprès de votre appareil afin de pouvoir bloquer les publicités.

Pour tout le monde, privilégiez les applications libres (free software) que vous pouvez trouver sur F-Droid qui sont très généralement dénuées de publicité. Quelques recommendations de navigateurs :

Il vaut mieux en prendre un basé sur Chromium plutôt que Firefox, ici pour plus de détails. Ces navigateurs sont recommandés sur Android :

  • Bromite, pour l’installer, il faut F-Droid. Ensuite, depuis l’ordiphone, se rendre sur https://www.bromite.org/fdroid et suivre les instructions ou bien : copier le lien https://fdroid.bromite.org/fdroid/repo -> F-Droid -> Paramètres -> Dépôts -> Cliquer sur le + en haut à droite -> Coller dans le champ Adresse du dépôt » puis valider -> Se rendre sur la page principale de F-Droid -> Scroller vers le bas pour actualiser les dépôts -> Bromite devrait être disponible en faisant une recherche
  • Brave, malgré les quelques controverses autours, qui ont normalement été résolues.
  • Tor Browser, Tor étant un réseau qui contrairement aux VPN aide réellement à diminuer le pistage en ligne, la surveillance et augmenter votre anonymat.

Retenez bien la démarche d’ajout de dépôt, elle peut servir pour d’autres applications.

Pour aller plus loin

Si vous souhaitez vraiment limiter la publicité ciblée provenant de votre appareil Android, vous pouvez vous procurer un Pixel 4 (ou plus récent, le 4a étant le moins cher) et installer l’excellent GrapheneOS, que j’utilise au quotidien : une version durcie d’Android Open Source Project (AOSP). En revanche, elle est complètement dénuée de services Google, il faut vraiment être prêt à sauter le pas et se passer complètement de Google sur Android. C’est une version développée par Daniel Micay, un chercheur en cybersécurité Android, et elle offre quelques fonctionnalités supplémentaires par rapport à Android stock, même si la majorité des ajouts se fait en fond.

Pour les moins ambitieux, il y a CalyxOS qui, à destination des journalistes, politiciens ou activistes ayant un usage plus commun d’un ordiphone, utilise MicroG, une implémentation open source des services Google. Cela signifie qu’ils fonctionneront, la plupart du temps.

Ces deux versions d’Android offrent une certaine sécurité à votre appareil, en permettant le verrouillage du bootloader. Un bootloader déverouillé désactive le démarrage vérifié qui pour résumer permet principalement de vérifier l’intégrité de votre système d’exploitation au démarrage.

Si vous avez peur avant de sauter le pas, il y a le site Plexus qui permet de regarder si une application fonctionne sans services Google, avec ou sans MicroG.

Pour vous faire un avis du point de vu d’un utilisateur me semblant plutôt lambda, il y a aussi cette très bonne vidéo de Nowtech au sujet de LineageOS, CalyxOS et GrapheneOS, où il parle des trois versions d’Android sans tomber dans l’idéologie.

Twitter ou le Microblogging

Ordinateur :

N’utilisant que très peu Twitter, je vais seulement parler de ce que je connais. Peut-être qu’il existe des applications bureau pour ça mais je ne les ai pas testées.

Si une extension de bloquage de publicité peut suffire, il est possible d’aller un peu plus loin dans le cas où vous ne publiez pas de contenu via l’utilisation de Nitter et du flux RSS.

Nitter est un client web de Twitter permettant de consulter du contenu public de Twitter sans avoir à aller sur Twitter. Il permet aussi d’avoir un flux RSS d’un compte Twitter afin de pouvoir le suivre.

Vous pouvez trouver des instances publics de Nitter à cette adresse.

En prenant la première instance et le compte t_modernes, nous obtenons : https://nitter.42l.fr/t_modernes

Les instances Nitter peuvent cependant se faire bloquer par Twitter, donc il faut s’attendre à devoir changer. Le lien des instances publiques reste disponible dans ce cas.

Android

L’utilisation de Twitter via navigateur devrait bloquer les publicités, que ce soit le navigateur qui bloque les publicités ou votre DNS.

Si vous voulez une application, il existe Twidere, disponible sur F-Droid, qui devrait bloquer les publicités. Le petit plus étant qu’il permet aussi de connecter son compte Fédivers, mais il ne sera pas possible de retweeter les publications sur fédi.

Sinon, il est possible d’installer certaines applications comme Twitter depuis le navigateur. Via Chromium : Toucher les … -> Installer l’application

Installer application navigateur

Ceci donne une application en tout point similaire à celle installable via le Playstore mais qui a des droits restreints à ceux du navigateur.

Pour aller plus loin

Le Fédivers est disponible si vous souhaitez faire du microblogging fédéré. Pour rappel, un service fédéré offre la possibilité de choisir parmi plusieurs fournisseurs tout en pouvant interagire avec les utilisateurs inscrits chez d’autres fournisseurs. Par exemple, les courriels ou les numéros de téléphones sont des services fédérés puisque vous pouvez choisir de vous inscrire chez Protonmail ou Gmail dans un cas, Orange ou SFR dans l’autre. Ainsi, si vous pouvez dire « j’ai une adresse mail protonmail/outlook » pour un courriel, vous pouvez dire « j’ai un compte Fédivers/Pleroma/Mastodon freespeechextremist/sorcie.re ». Comme avec les courriels, ce service est accessible via navigateur et permet de communiquer avec les autres utilisateurs.

Vous avez donc ici pour un réseau social la possibilité de choisir votre fournisseur (serveur d’inscription, appelé instance) en fonction des règles de modération, et d’en changer voire monter le votre si ces dernières ne vous plaisent pas. Un guide est disponible ici.

Youtube :

Ordinateur :

Pour la publicité, µblock origin devrait suffire. En ce qui concerne les contenus sponsorisés, il y a des extensions comme SponsorBlock et certainement d’autres, mais je ne les utilise pas. Il faut noter que comme c’est une extension collaborative fonctionnant avec une liste noire, il se peut qu’elle ne marche pas pour certaines vidéos puisqu’il faut qu’un utilisateur ait entré les temps de la publicité sponsorisée à sauter.

Pour limiter le pistage, vous pouvez vous abonner à vos chaînes YouTube favorites à l’aide du flux RSS et / ou utiliser Freetube qui propose même de télécharger les vidéos directement ainsi que d’autres fonctionnalités en plus de YouTube.

Android :

Newpipe permet de regarder des vidéos YouTube sans publicités et offre quelques fonctionnalités, comme la lecture en arrière plan ou en lecteur flottant, c’est à dire comme une fenêtre sur l’écran au premier plan pendant que vous faites autre chose en même temps.

Si Newpipe est déjà disponible sur F-Droid, il vaut mieux installer leur dépôt comme avec Bromite, car YouTube n’aimant pas cela, il arrive que Newpipe ne fonctionne pas, et les mises à jour sont bien plus rapides avec le dépôt de Newpipe que celui de F-Droid.

Les instructions sont ici.

En français, manuellement, même démarche que pour Bromite :

Copier https://archive.newpipe.net/fdroid/repo/?fingerprint=E2402C78F9B97C6C89E97DB914A2751FDA1D02FE2039CC0897A462BDB57E7501 -> F-Droid -> Paramètres -> Dépôts -> Cliquer sur le + en haut à droite -> Coller dans le champ « Adresse du dépôt » puis valider -> Se rendre sur la page principale de F-Droid -> Scroller vers le bas pour actualiser les dépôts -> Télécharger NewPipe (et pas NewPipe Legacy).

Pour aller plus loin

Peertube est une alternative libre et décentralisée à YouTube. Il suffit de choisir une instance à l’aide de la liste suivante et vous pouvez y publier des vidéos. Utilisant le même protocole que le Fédivers, ActivityPub, elle en fait donc partie et il est possible de suivre des chaînes et commenter à l’aide de son compte Pleroma/Mastodon (Pleroma > Mastodon hein faut l’savoir hein). Il suffit de rechercher le nom de la chaîne suivi de son instance, comme sur Pleroma. Par exemple @luke@videos.lukesmith.xyz est l’utilisateur à suivre pour suivre la chaîne Peertube de Luke Smith.

Il existe aussi odysee, basé sur lbry qui semble faire la même chose de la même façon mais je ne saurais bien dire les autres différences avec Peertube excepté :

  • Peertube utilise le protocole ActivityPub, faisant de lui une partie du Fédivers
  • Odysee a intégré une cryptomonnaie permettant de rémunérer les créateurs facilement par ce biais

Instagram

N’utilisant pas Instagram, je ne vais qu’évoquer ce que je connais sans pouvoir faire de retour d’expérience plus précis.

Ordinateur

Bibliogram est un client web d’Instagram permettant de consulter des profils et du contenu public d’Instagram sans avoir à s’inscrire ni se farcir tous les désagréments liés à l’utilisation d’Instagram sans compte. Certaines instances Bibliogram permettent en plus d’obtenir un flux RSS de n’importe quel compte.

Pour choisir une instance Bibliogram depuis laquelle se procurer votre flux, il suffit de consulter la liste suivante.

Bibliogram ne permet pas de publier des contenus.

Android

Sur F-Droid, Barinsta est disponible et permet de consulter du contenu d’Instagram sans avoir de publicité ni contenu sponsorisé. En revanche, il semblerait qu’elle ne permette pas de publier du contenu.

Pour aller plus loin

Il existe pixelfed qui est une alternative fédérée à Instagram. Ce service utilise de plus le même protocole de communication que le Fédivers et en fait donc partie, ce qui signifie que comme pour Peertube, il est possible de commenter des publications et suivre des comptes pixelfed via son compte Fédivers.

Courriel

Il existe un service permettant de limiter, du moins savoir d’où vient le spam que vous recevez.

AnonAddy permet de créer des alias pour ses adresses courriels et les rediriger vers votre adresse personnelle. Ainsi quand vous vous inscrivez sur un site, vous pouvez entrer votre alias et savoir si le site lié à cet alias a vendu votre courriel ou pas.

Une application est disponible sur F-Droid, et il y a des extensions de navigateur aussi.

Vous pouvez passer chez ProtonMail, Tutanota ou Disroot comme fournisseur de courriel plus respectueux de la vie privée, ce qui limitera certaines publicités ciblées.

Conclusion

Si j’espère que cette liste aura été utile, je souhaite encore plus que vous vous mettiez à utiliser les alternatives suggérées. Notez que vous n’êtes pas obligés de tout faire d’un coup, il vaut mieux commencer petit à petit en prenant son temps plutôt qu’en ne faisant rien du tout parce que la tâche semble trop grande.

J’ai hésité à faire une partie sur les messageries instantanées mais il me semble qu’en général, les plus populaires ne contiennent pas de publicité. Si je ne peux que recommander Signal comme alternative à Whatsapp, comme service décentralisé je recommande rapidement xmpp et matrix, ce dernier me semblant être le plus populaire des deux ainsi que le plus accessible pour des néophytes.

Ces deux moyens de communication seront développés dans un prochain article au sujet de la souveraineté et des enjeux numériques à l’échelle des particuliers.

N'hésitez pas à me faire des retours via matrix , fédivers ou courriel !

Mis à jour: 15-04-2021

<< Centraliser ses abonnements : le flux RSS Matrix pour les néophytes >>